« Un, deux, trois, soleil ». C’est le code de la wifi de la Bonne Francette à mi-chemin entre l’Escadrille et la Moule qui rit. Nous y étions ce matin, avec un café, à l’intérieur (« si vous voulez capter, il faut rester à l’intérieur »). Éléonore avait un rendez-vous à Tourbe, elle pensait annuler pour que nous restions une nuit supplémentaire, mais elle devait aussi vérifier si elle avait des messages, des ventes. Elle avait des deux, j’avais vendu un livre, nous avons jugé préférable de rentrer comme prévu. Auparavant, j’étais allé jusqu’à Frelinhoeke à pied en longeant la digue, quarante minutes aller et retour. Je m’étais levé tôt (après neuf heures de sommeil), il faisait magnifique sur la plage à marée basse, ensoleillée…