Je suis descendu prendre mon petit déjeuner avec déjà l’idée de remonter au plus vite. Ils étaient dans la cuisine, nous avons parlé, j’ai fait des grimaces au petit qui ne me quittait pas des yeux… Je ne sais toujours pas comment m’exprimer avec Romero et je répugne à employer l’anglais, qu’il comprend peu, de toute façon, contrairement à ce que dit Éléonore ; puis je suis monté fumer ma première cigarette. Il y a une heure, j’entendais Romero jouer du piano, quelque chose qui aurait pu être du Bach. Il a l’air de bien se débrouiller. Hier (Satie passait), Éléonore a suggéré que je fasse le quatre-mains d’En plus avec lui…