Cela fait un moment que j’ai avec moi un article de l’Immonde au sujet de La liberté de Delacroix et de son éventuel prêt à la Chine. Je l’emporte avec moi au café l’après-midi au cas où je m’y retrouverais seul. J’attendais Stan, je me suis mis à le lire, il est arrivé, je lui en ai parlé (« dans tous les manuels scolaires chinois figure La Liberté »), ainsi que du projet de lancement sur la Lune, par les Chinois, d’une sculpture d’une Française (Alinore Banon ?). Mais le plus important est la représentation de ladite Liberté en illustration. Tout le monde la connaît et sans doute très peu de personnes l’ont vraiment regardée ; ce qui m’a frappé, c’est la poitrine dénudée de l’insurgée (je l’ai pourtant tant vue) et je me suis posé la question de sa présence, du choix de Delacroix à son sujet. Nous en avons parlé, puis du sujet même, la Commune. Il ignorait ce qu’était effectivement la Commune (il la situait même avant la Révolution, et un collègue de l’atelier de reproduction à qui j’en ai ensuite parlé, n’en avait même jamais entendu parler), je me suis apprêté à la lui raconter. Mais très vite, je me suis rendu compte que je ne pouvais rien en dire. Le peuple parisien s’insurge, le décor est la guerre contre la Prusse, il y a les barricades, Gavroche, la famine, Le Temps des cerises, la répression dans le sang, les ouvriers, l’origine peut-être du communisme. Mais sinon ? Comment est-elle née et pourquoi ? De retour à ma place, j’ai fait des recherches sur le réseau… Mais la question principale est : pourquoi La Liberté a-t-elle la poitrine dénudée ? C’est une allégorie, oui, mais sinon ?

(« Et pourquoi pas son minou ? » m’a dit Gabriel.)