J’ai travaillé au 7 mai dans lequel se pose de nouveau la question de ses Lettres : dois-je les considérer ou non ? Autrement dit, dois-je les divulguer ? (Qu’en penserait-elle ? Serait-elle fâchée que je les utilise, les fasse paraître ?...)