Au départ, en ouvrant ce cahier, je voulais simplement écrire : « Je n’ai rien à déclarer. »