Depuis que j’ai arrêté les publications, personne autour de moi ne s’est inquiété de ce que je devenais. « C’est comme si ça n’avait jamais existé. À quoi ça sert de faire quelque chose, à quoi ça sert de voir des gens considérés comme amis qui ne se préoccupent pas de ce que l’on devient ? » « Mais pour eux, tu n’es pas que le musicien et l’écrivain. » Et quoi d’autre ? Je ne l’ai pas dit…