Max et les tomates, et plus précisément, les gourmands. D’une leçon de botanique (d’horticulture ? de jardinage ?) à distance, par téléphone interposé…

(Une dame d’une cinquantaine d’années à l’étonnant décolleté

qui force le regard – pas que le mien…)