La maison est déserte, Éléonore a emmené sa « copine » aux puces, comme hier. Ouf. J’ai passé la journée d’hier à la constitution du disque pour Gonzague, c’est-à-dire cinquante extraits de mes compositions d’une minute chacun. Ça me prend évidemment beaucoup plus de temps que prévu même si je me doutais bien que ça n’allait pas être court…