J’ai passé la soirée à regarder la suite de la compilation des chansons de Bollywood. Il n’y a pas grand-chose d’intéressant (surtout sorti du contexte), mais j’y ai découvert des figures (acteurs et actrices) que je n’avais jamais vues. Je note que toutes les « héroïnes » ont le bassin large, des fesses et des cuisses épaisses, parfois à la limite de la disgrâce (ce qu’était Kajol à ses débuts : disgracieuse). Ça doit être un critère de sélection…