« C’est de la comédie », dit-elle. « Il n’est pas plus malade que moi.

Ou plutôt, que les gens pensent que je ne le suis pas… »