Couverture du Monde 2 : « L’enfance d’Hitler par Norman Mailer ». En illustration, la photo du premier à l’âge d’un an ou deux (mais peut-être est-ce Norman, après tout). Je n’ai pu m’empêcher de lui faire des moustaches.

En survolant l’article : « Hitler est le diable. » Pas moins ! mais Mailer est états-unien. « Considérer Hitler comme une personne ordinaire est impossible. »

C’est une personne ordinaire qui a suivi un chemin particulier.

Il oppose Staline à Hitler, comprend le premier, pas le second. Dit que Staline avait un parcours intelligible. Je ne vois pas bien ce qui les différencie et son explication n’est en rien convaincante. Je serais plutôt tenté de croire que le premier était un abruti, tandis que le second, de l’ordre des illuminés, n’était pas exempt d’une certaine intelligence (l’illumination est-elle compatible avec l’intelligence ?), ou pour le moins de quelque chose qui pourrait s'apparenter à l'intelligence.

« Les juifs étaient un virus a éradiquer à tout prix Je ne trouve pas d’explication à cela. »

Il la donne pourtant dans le constat de sa première phrase.