Thierry passe le jeudi chez sa mère. Il en revient toujours avec des gâteries,

pain de chien, makocz, placek.

J’ai droit à de larges portions.