Du vide singulier, tout à coup, de la cafétéria où ce matin, à dix heures,

il n’y avait que Patrick et moi.