Enregistrer la Terre au XVIIe siècle et comparer avec aujourd’hui : voitures, avions, navires, musiques, et les voix de ces milliards d’humains enchaînés à ce sol, tout cela capté par un microphone phénoménal disposé à quelques kilomètres dans les airs…