Un minuscule vestibule, une assez grande pièce faisant office de cuisine et de séjour, une minuscule cour et un garage ; à l’étage trois chambres ; en bas, une cave qui sent le moisi. L’étage a été manifestement refait récemment, placoplâtre et lino bon marché sur le plancher. Le rez-de-chaussée ne fait pas très frais, mais il suffira de peu pour lui donner une autre allure. Voilà. C’est la maison de Douchka, sa première maison française, qu’elle a achetée et où elle va désormais vivre.