Durant la soirée, j’achève la traduction du football avant de me mettre à celle de Bruno, seconde traduction (la première étant déplorable) du projet d’une Danoise autour de singuliers « miroirs acoustiques » (écrit « mirroirs » dans la précédente traduction !). Je tâcherai de développer.