Avant -Scène Théâtre 181 du 15 septembre 1958. Pièce créée en 1948. De la comédie en passant par la farce pour aller jusqu'au drame. C'est raisonnable par rapport à l'Anouilh ultérieur. Presque conventionnel, avec quelques facilités. Mais le presque fait la différence. Belle réflexion sur l'amour, sur l'aigreur, sur la solitude. Il doit y avoir des notes (je n'ai pas l'exemplaire sous la main).

(La marguerite est-elle celle de l'amour effeuillée ?)