Que je viens d’entamer, La découverte de l’Amérique par les Turcs ou « Comment l’Arabe Jamil Bichara, défricheur de terres vierges, venu en la bonne ville d’Itabuna pour satisfaire aux nécessités du corps, s’y vit offrir fortune et mariage » ou encore « Les fiançailles d’Adma », le tout qualifié du joli nom de « mini-roman ».

Autant dire que c’est fantaisiste et rigolard…

(Bon point au traducteur pour la justesse des mots et des propos lestes !)

 

18 janvier 2002