Dans le numéro 282-283 de L'Avant-scène, mars 1963, que je n'ai pas achevé. Napoléon, Fouché, Louis XVIII : Napoléon revient d'exil ; Louis XVIII s'en va... Anouilh, en présentation, parle d'une farce. Ça m'en a tout l'air, mais je crains fort que les subtilités de ce genre de farce-là ne m'atteignent guère... (Paul Meurisse a fait Napoléon et Louis XVIII lors de la création : il y a tout lieu de penser que le texte mérite d'être vu plutôt que lu...)

19 septembre 1999