J’ai tout de même réussi à entamer ce curieux texte qu’est Héliogabale, qu’Éric avait acheté et dont il m’avait lu, dans le service, le 1er paragraphe. J’ignorais tout de ce texte, je suis tombé dessus aux Lisières, l’ai emporté. Le copyright est de 1979, cette édition, chez L’Imaginaire, est de 2005. Aucune information n’est donnée quant à sa date, sa genèse, son origine. Je tâche comme je peux, au vu de mon état, de m’y attacher.

3 janvier 2006