« Une brune ? une quarantaine d’années ?

– Oui, c’est ça. Avec un nez légèrement retroussé et de grands yeux verts.

– Et qui habiterait dans la rue ?

– Dans cette rue, oui.

– Et comment vous dites ? Marina ? »

L’autre opine du chef, tandis que Alain fait semblant de réfléchir.

« Non, je ne vois pas. »

Il secoue la tête, tout en s’efforçant de ne point s’attarder sur le sourire figé de son interlocuteur.

« Vous ne voyez vraiment pas ?

– Non, vraiment.

– Excusez-moi d’insister, mais c’est important. »