Je suis en train de lire Autour d'Emma,
ouvrage consacré à Madame Bovary, version Chabrol...
En 1993, lors de ma « cure » à St Laurent, j'avais entamé une imposante anthologie intitulée The Treasury of Short American Stories.
J'en avais lu les premières nouvelles, quelque cent pages, puis l'avais mis de côté jusqu'à il y a quelques semaines où j'ai décidé de ne pas le poursuivre et de le ranger dans la bibliothèque. Mais auparavant, j'ai dû le « mettre en fiches » pour mes archives. C'est ainsi que j'ai découvert qu'y figurait une nouvelle de Woody Allen, The Kugelmass Episode. Je n'aime pas beaucoup Woody Allen,
mais j'étais curieux de voir ce qu'il pouvait donner à l'écrit. J'ai donc différé le rangement, ainsi que la lecture du texte. Ce n'est qu'aujourd'hui que je m'y suis mis. Un professeur new-yorkais (bien sûr) rêve d'aventures extraordinaires avec des femmes, de multiples femmes, et, si possible, elles-mêmes extraordinaires. Il rencontre un magicien qui pourra exaucer ses vœux, et qui lui dit :
« Entrez dans cette boîte avec un livre dont un personnage féminin serait votre rêve, la rencontre de vos rêves. » C'est ce que fait Kugelmass : entrer dans la boîte avec à la main Madame Bovary...

19 avril 1997