Elle était étendue sur le lit, appuyée sur un coude, et si elle n’avait pas été habillée, j’aurais pu jurer qu’il s’agissait de l’exacte réplique de l’Olympia  de Manet.

Elle en avait les traits du visage, elle en avait la coiffure, elle en avait la posture. Et s’il n’y avait ni négresse, ni chat noir, il y avait bien une courtepointe qui sans conteste pouvait faire illusion.

Elle s’appelait Amandine, ce que je n’ai su que bien plus tard, car elle ne s’est pas présentée et elle ne m’a pas été présentée. Elle est restée parfaitement immobile, indifférente à ma présence aussi bien qu’à celle de ses compagnes – Mathilde, Judith, Prudence, Estelle et Rolande – qui elles-mêmes semblaient totalement l’ignorer.