Parmi les livres de Robertserre, il y avait Monsieur Barnett suivi de L’Orchestre, d’Anouilh, chez Folio. J’ai le souvenir de L’Orchestre, je l’ai, l’ai lu (et m’en souviens, la la), mais pas de Monsieur Barnett ; même le titre ne me dit rien. Je viens de la lire, je vais vérifier si je l’ai. En tout cas, je n’en ai pas le moindre souvenir, et je n’en garderai pas un souvenir immortel (plutôt qu’ « impérissable », n’est-ce pas ?)