J'ai passé l'après-midi à Lanlys et au Livre. Puis, comme je suis tombé en panne de tabac, nous sommes allés prendre un verre en Belgique. Éléonore avait avec elle sa dernière traduction, moi un exemplaire de L'Immonde et les deux premiers épisodes du texte Les champignons de Paris qu’Amélie offre à Charlie Hebdo. En définitive, j’ai aidé Éléonore à résoudre quelques points délicats, et ce n’est que tard que j’ai pu, après hésitations (devais-je attendre la fin du feuilleton ou au contraire me conformer à sa règle, c'est-à-dire celle du magazine ?), lire ces deux épisodes. Rien à en dire sinon que c’est du Nothomb pur jus, avec tout de même cette réserve, « s’avérait » par deux fois employé pour « se révélait ». Je pensais pourtant la chose acquise et comprise une fois pour toutes… (Mais peut-être le fait-elle exprès...)

 

14 juillet 2007