Fête chez P***. Pas mal de musique, fort, comme souvent et, pour une grande part, constituée des inévitables gloires de la fin du siècle, Hendrix et consorts ; ce qui me fera dire à D*** qu'il s'agissait d'une soirée d'anciens combattants et que je trouvais cela inquiétant….