Anne qui relève dans le texte suisse sur Le Corbusier

cette curieuse expression : « prendre langue »…