La notion de rétention dans son double sens : pourquoi le journal ?

Pour retenir. Retenir le temps, soit le freiner, voire l’arrêter, agir sur sa progression ; et retenir comme on retient une leçon, soit l’assimiler (après en avoir pris connaissance) avant de la conserver en mémoire, soit mémoriser son contenu, ce qu’il porte, transporte, en l’occurrence ma propre vie, ou pour le moins des éléments constitutifs de cette vie qui est mienne…