J’avais oublié le jour de ma fête. Me l’a rappelée un mot sur un ordinateur, cette après-midi au boulot, de Pascale :

« Bonne fête Guy »…

J’en ai été presque touché…