Avons reçu les invitations pour les Belles Endormies. Il y en avait quatre supplémentaires au cas où je désirerais inviter des personnes de notre connaissance. J’en ai remise une à Martine. Dans l’après-midi, Francine m’a appelé pour me faire savoir qu’elle avait reçu la sienne et qu’elle avait hâte de me voir sur scène.

Quelle idée !

 

(À l’instant, un émail d’Alain G*** !

Quelle surprise !)