Revenant de la cafétéria, je vais pour gagner la porte du sous-sol située face aux ascenseurs. Dont l'une des portes s'ouvre ; par laquelle la petite sort pour se diriger vers les compteurs à sa gauche. Ce qu'elle fait en braquant son regard sur la cafétéria à sa droite, évitant délibérément de rencontrer le mien.

Obstinément fixé sur un point qu'elle ne regardait pas, il était manifestement factice, calculé. Ce que je ne comprends pas, c'est comment elle a eu la présence d'esprit et le temps de le corriger, comme si elle avait su qu'elle allait me trouver là à l'ouverture de la porte ; comme si dans l'ascenseur, son regard avait déjà été prêt, déjà braqué sur un point à sa droite qu'elle savait ne pas avoir à regarder...

Pas de bonjour, ni de sa part ni de la mienne. Elle parce qu'elle avait décidé de ne pas me voir, moi parce que j'ai été trop saisi par cette singularité

de son comportement.

Qu'est-ce qui justifierait donc qu'elle veuille me fuir,

ou, pour le moins, m'éviter, et de là, m'ignorer ?