À l'instant, comme une apparition, Dorothée qui se matérialise devant moi, habillée et munie d'une tasse de thé et qui me dit qu'elle va passer deux heures ici parce qu'elle n'a pas de clef pour rentrer « là-bas »...

Comment fait-elle pour ouvrir la porte d'entrée sans le moindre bruit,

pour gravir l'escalier menant au grenier sans faire craquer les marches ???