9 h 00. Je lis La Grimace enduit de lait. Une musique pour imbéciles s’élève de je ne sais où. Du coup, la mer redouble de fureur, mais sans pouvoir rivaliser ; les éléments ne sont plus ce qu’ils étaient (eux qui étaient les maîtres incontestés de l’espace et du temps et qui désormais sont relégués au rôle de sous-fifre, de subalterne dans l’épopée du conditionnement et de la fantaisie technologique)...

 

(Mes amis les moineaux que je nourris le matin sur la terrasse du restaurant.)