Je m’aperçois que Roman ne comprend pas le principe de base du rythme. Ce qui est de ma faute. Ça me semblait acquis et ça ne l’est pas. Je ne suis même pas sûr qu’il saisisse le principe de construction de la musique. Il dit : « Oui, je comprends. » Mais rien n’est moins sûr. Et c’est de ma faute. Je n’insiste pas assez, ne le fais pas assez travailler. Suis trop coulant (« cool-ant » ! serait donc « cool » ce qui coule ?).