(Je note à l’instant la profusion des « soit » qui, à une époque, s’écrivait « c’est-à-dire » ; à quel moment s’est fait le changement ?

qu’est-ce qui l’a provoqué ?)