Chez A***, j’entre : dans le vestibule, une jeune fille avec une jupe courte et à pieds nus, qui sourit, visiblement gênée, et disparaît dans la pénombre du séjour. « C'est M***, la petite amie de L*** [son fils] : elle dort ici le samedi. » Dans le séjour, le canapé-lit ouvert qui comble la moitié de la pièce.

L***, à moitié nu, y est vautré avec sa petite amie à côté de lui.

Comment A*** fait-elle pour vivre dans une telle ambiance ?