(Laurence, la drôle de femme échouée chez Bruno, dont le rire, la voix appartenaient à quelqu’un que je n’ai pas encore réussi à identifier.)