(Je crois que j’aborde la traduction comme le jeu d’échecs, c’est-à-dire que je veux être beau avant d’être efficace…)