Depuis deux jours, je suis complètement seul dans le sous-sol des archives.

Ça ne change pas grand-chose.

Et pourtant, ça change

(mais quoi, exactement ?).