Coup de fil de ma mère, ici, au boulot, pour me faire des reproches suite à mon « attitude agressive » d’hier, au téléphone :

« Je suis une personne vulnérable, j’ai besoin d’affection et de gentillesse. Tu devrais changer d’attitude avec moi… »

Qu’ai-je dit, bon dieu ?