Elle est arrivée, elle est là. Rien de ce à quoi je m’attendais : petite ; visage rond et halé ; cheveux longs et noirs mêlés de pourpre, de bleu, de rouge ; la dégaine vestimentaire lâche affectionnée par les jeunes

(j’allais oublier l’anneau qui lui perce la lèvre inférieure).

 

Pourquoi ai-je de plus en plus de réticence à écrire « les jeunes » ?