Les Alpes sous nous, très près. Impressionnant et magnifique. On voudrait sortir, voudrait que la carlingue soit de verre. Mélange de rocailles brutes et dures avec la douceur des sommets enneigés, les seconds au premier plan et les deux nettement délimités, comme si chacune de ces tranches de montagne appartenait à des planètes différentes et qu’on les aurait ainsi accolées quelques minutes auparavant pour la simple joie de mes yeux éblouis…