Suite des aventures de Cosette à Roubaix : Susan qui m’apprend que D*** n’est plus chez sa sœur à cause du mari de sa sœur (son beau-frère, donc ?) qui, alors qu’à une époque il avait des vues sur elle, ne répugnant pas à illustrer du geste le moindre de ses regards, ne peut désormais plus supporter sa mine éteinte et sa langueur confinant à l’apathie. Elle est à présent chez un « vieux », un autre, dont je ne sais rien de l’âge ni de l’état de santé, mais qui, à en croire Susan, a encore le parfait contrôle de ses bras et de ses mains (mais où est donc son Jean Valjean ?)...