Je suis dans le sas d'entrée. J'attends que Frédérick descende et m'ouvre,
en espérant qu'il ne m'ait pas oublié. Vais-je, un jour, devoir utiliser mon portable ?