Annie et moi à la table du séjour. Repas spécial concocté par maman : macédoine, œufs durs, tomates, puis saumon, riz, sauce blanche. Elle n’a pas arrêté une seconde, bien sûr, sous les regards et sourires entendus de nous deux. C’était sa journée d’anniversaire. Remise des cadeaux, apéritif, repas qui a traîné en longueur. Puis la vaisselle et la séance des chrysanthèmes à repiquer, maman derrière nous avec sa canne brandie comme un bâton de majordome. Et puis l’interminable moment du départ avec la « remise des victuailles » : fruits, saumon, melon, desserts. J’étais littéralement épuisé lorsque j’ai poussé la porte de la maison.