Gabriel est enfermé dans une cellule. Il y a un matelas recouvert d’un drap, une bassine, une chaise, une radiocassette, un tas de feuilles chiffonnées, un rouleau de ruban adhésif. Sur le lit : des cassettes audio, les gants, briquet, étui à cigarettes Il a ses lunettes de soleil, son écharpe, son blouson. Il est assis dos à la caméra, regarde le mur (eux qui lui disent qu'il ressemble à Dutronc, tiens ?). Avise le tas de feuilles, se lève, s’en empare ; fait let ri, en tire une longue bande qu’il va coller au mur à l’aide de l’adhésif.