Elle m’accompagne finalement jusqu’à la terrasse de l’Hôtel de France. Didier nous y rejoints. Sur la place, des vestiges de je ne sais quelle manifestation : ballots de paille, vêtements, mannequins. Deux jeunes gars refont le monde en leur assénant des coups de pied tout en s’esclaffant. Ils ont l’âge d’aller à la guerre…