Socrate est mort et je m’en retourne chez moi…