En début d’après-midi, passage au Centre d’Art à la demande de Laurent qui y achève son installation avant la fermeture. Le texte 1296 occupe la totalité du mur de gauche ; les deux murs qui encadrent la porte de la cuisine supportent un dispositif de 12 haut-parleurs plus un (« Le 13e, en bas, à l’usage des handicapés, des nains et des enfants. » « Et des chiens », ajoute Olivier.) Une composition sonore en sort. J’écoute, je regarde tout en fumant une cigarette avec un café offert par Olivier. « Et toi, tu seras là. » Il m’indique l’emplacement au pied du texte où se trouvera le piano. Je ne ressens rien de particulier à imaginer la même salle à moitié emplie de personnes qui m’écouteront.