Colette qui me dit cette chose ahurissante : « Vous savez, si je n’avais pas eu ma propre mère à charge, j’aurais pris votre mère chez moi. » Je pense à tout ce qu’elle avait dit au sujet de maman, des difficultés qu’elle rencontrait avec elle du fait de son caractère impossible, de son égoïsme infini, toutes ces fois où elle était excédée, défaite, désespérée, au bord des larmes, pense à tout ce que ma mère lui fait subir, à son harcèlement, ma mère lui ayant dit la veille qu’elle ne voulait plus d’elle, et elle, Colette, qui m’avait dit quelques minutes auparavant : « Elle est accaparante, mais attachante. » Comment est-il possible, des personnes qui seraient prêtes à tout supporter de la part d’une personne comme ma mère ?